Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 00:00

imagesecrituut.jpg

Toutes les passions s'éloignent avec l'âge,
L'une emportant son masque et l'autre son couteau,
Comme un essaim chantant d'histrions en voyage
Dont le groupe décroît derrière le coteau.

Mais toi, rien ne t'efface, amour ! toi qui nous charmes,
Toi qui, torche ou flambeau, luis dans notre brouillard !
Tu nous tiens par la joie, et surtout par les larmes.
Jeune homme on te maudit, on t'adore vieillard.

Dans ces jours où la tête au poids des ans s'incline,
Où l'homme, sans projets, sans but, sans visions,
Sent qu'il n'est déjà plus qu'une tombe en ruine
Où gisent ses vertus et ses illusions ;

Quand notre âme en rêvant descend dans nos entrailles,
Comptant dans notre coeur, qu'enfin la glace atteint,
Comme on compte les morts sur un champ de batailles,
Chaque douleur tombée et chaque songe éteint,

Comme quelqu'un qui cherche en tenant une lampe,
Loin des objets réels, loin du monde rieur,
Elle arrive à pas lents par une obscure rampe
Jusqu'au fond désolé du gouffre intérieur ;

Et là, dans cette nuit qu'aucun rayon n'étoile,
L'âme, en un repli sombre où tout semble finir,
Sent quelque chose encor palpiter sous un voile...
C'est toi qui dors dans l'ombre, ô sacré souvenir ! "

V.Hugo
      

Partager cet article

Repost 0
Published by sissi - dans ma poesie
commenter cet article

commentaires

hmk 02/06/2010 11:12



bonjour


joli mot de victor hugo


bonne journée clic clic



sissi 02/06/2010 17:22



merci clicclic



C'est Moi Sissy

  • : Le monde de sissi
  • Le monde de sissi
  • : apres mes enfants, le net , le crochet est l'une de mes principales passions avec la lecture et tout ce qui pourrait nous aider a mieu vivre. Allez venez prendre une delicieuse tasse de thé a la menthe dans mon salon , papotons , patageons et echangeons!
  • Contact

mes visiteurs.


creation de site

Texte Libre