Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 09:27

1191etui portable tres facile a faire                                      

 

 

 

 Vous vous rappelez de l'etui a portable  en tricot et point mousse  que je vous avais presenté en "APP" , alors voici la jolie et reussie contribution de Miss Elfy  dans un bleu  camaieu splandide , surement qu'elle a du en parler sur son  tout aussi reussi blog que je vous invite a decouvrir regulierement  .

 Merci de ta participation Elfy , et gros bisous  a toi et a ta gentillesse .

 

 Sissi

 

 

 

 

 

                                             

   

Repost 0
Published by sissi - dans les APP
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 08:37

 

Vous trouverez les explications chez drops  par ici

Repost 0
Published by sissi - dans TUTORIALS
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 08:30

                                  

les explications en francais vous les trouverez chez "drops " et par ici

Repost 0
Published by sissi - dans TUTORIALS
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 08:09

                                         beandeau_drops_poutn_mousse

Un joli modele  a vite faire car trop facil  au point mousse , et si vous travaillez serré  en doublant le fil vous pourriez meme le faire au coton pour l'ete ou comme bandeau pour le sport .

  cliquer   ici

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 08:08

gentil_mousse  Toujours sur l'ecxellent site :http://la.boutique.du.tricot.over-blog.com/article-29975563.html

un joli debardeur que vous finirez en quelques soirées face a la tele ,  qui va avec tout et qui peut etre emmené partout .Il ne semble surtout pas trop difficile  a faire et pour nous les debutantes au tricot c'est vraiment le plus important .

Bon tricot : Sissi

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 06:25

     

Un organisateur utile ingenieusement pouvant etre accroché a un  bouton de porte pour garder toutes sortes de petits objets à portée de main . Mesures approx .12,5 x 25,5 cm .   les explications et un shema du modele  tres simplement expliqué en anglais ici .                                          Hang cet organisateur utiles à partir d'un bouton de porte pour garder toutes sortes de petits objets à portée de main . Mesures approx . 5 " x 10 " (12,5 x 25,5 cm ) . Montré en Patons Classic Laine # 207 Rich Rouge , en utilisant le crochet 5 mm ( US H ou 8) .

Repost 0
Published by sissi - dans TUTORIALS
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 01:01

                                                     

j'adore vraiment , mais  c'est effectué avec des aiguilles circulaires  (en tout cas pour les explications trouvées ici)  , une question pour les expertes : peut-ons  travailler avec les aiguilles droites , je n'ai jamais utilisé  des aiguilles circulaires , et dans ce cas ,  comment s'y prendre?

 

 

 

Repost 0
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 06:23

Il était une fois une veuve qui avait deux filles : l’aînée lui ressemblait si fort d’humeur et de visage, que, qui la voyait, voyait la mère. Elles étaient toutes deux si désagréables et si orgueilleuses, qu’on ne pouvait vivre avec elles. La cadette, qui était le vrai portrait de son père pour la douceur et l’honnêteté, était avec cela une des plus belles filles qu’on eût su voir. Comme on aime naturellement son semblable, cette mère était folle de sa fille aînée, et, en même temps avait une aversion effroyable pour la cadette. Elle la faisait manger à la cuisine et travailler sans cesse. Il fallait, entre autres choses, que cette pauvre enfant allât, deux fois le jour, puiser de l’eau à une grande demi-lieue du logis, et qu’elle rapportât plein une grande cruche. Un jour qu’elle était à cette fontaine, il vint à elle une pauvre femme qui lui pria de lui donner à boire. -" Oui-dà, ma bonne mère, " dit cette belle fille ; et, rinçant aussitôt sa cruche, elle puisa de l’eau au plus bel endroit de la fontaine et la lui présenta, soutenant toujours la cruche, afin qu’elle bût plus aisément. La bonne femme, ayant bu, lui dit : " Vous êtes si belle, si bonne et si honnête, que je ne puis m’empêcher de vous faire un don ; car c’était une fée qui avait pris le forme d’une pauvre femme de village, pour voir jusqu’où irait l’honnêteté de cette jeune fille. Je vous donne pour don, poursuivit la fée, qu’à chaque parole que vous direz, il vous sortira de la bouche ou une fleur, ou une pierre précieuse. " Lorsque cette belle fille arriva au logis, sa mère la gronda de revenir si tard de la fontaine. " Je vous demande pardon, ma mère, dit cette pauvre fille, d’avoir tardé si longtemps " ; et, en disant ces mots, il lui sortit de la bouche deux roses, deux perles et deux gros diamants. " Que vois-je là ! dit sa mère toute étonnée ; je crois qu’il lui sort de la bouche des perles et des diamants. D’où vient cela, ma fille ? (Ce fut là la première fois qu’elle l’appela sa fille.) La pauvre enfant lui raconta naïvement tout ce qui lui était arrivé, non sans jeter une infinité de diamants. " Vraiment, dit la mère, il faut que j’y envoie ma fille. Tenez, Fanchon, voyez ce qui sort de la bouche de votre sœur quand elle parle ; ne seriez-vous pas bien aise d’avoir le même don ? Vous n’avez qu’à aller puiser de l’eau à la fontaine, et, quand une pauvre femme vous demandera à boire, lui en donner bien honnêtement. - Il me ferait beau voir, répondit la brutale, aller à la fontaine ! - Je veux que vous y alliez, reprit la mère, et tout à l’heure. " Elle y alla, mais toujours en grondant. Elle prit le plus beau flacon d’argent qui fut au logis. Elle ne fut pas plus tôt arrivée à la fontaine, qu’elle vit sortir du bois une dame magnifiquement vêtue, qui vint lui demander à boire. C’était la même fée qui avait apparu à sa sœur, mais qui avait pris l’air et les habits d’une princesse, pour voir jusqu’où irait la malhonnêteté de cette fille. " Est-ce que je suis ici venue, lui dit cette brutale orgueilleuse, pour vous donner à boire ? Justement j’ai apporté un flacon d’argent tout exprès pour donner à boire à Madame ! J’en suis d’avis : buvez à même si vous voulez. - Vous n’êtes guère honnête, reprit la fée, sans se mettre en colère. Eh bien ! puisque vous êtes si peu obligeante, je vous donne pour don qu’à chaque parole que vous direz, il vous sortira de la bouche ou un serpent, ou un crapaud. " D’abord que sa mère l’aperçut, elle lui cria : " Eh bien ! ma fille ! - Eh bien ! ma mère ! lui répondit la brutale, en jetant deux vipères et deux crapauds. - O ciel, s’écria la mère, que vois-je là ? C’est sa sœur qui est en cause : elle me le paiera " ; et aussitôt elle courut pour la battre. La pauvre enfant s’enfuit et alla se sauver dans la forêt prochaine. Le fils du roi, qui revenait de la chasse, al rencontra et, la voyant si belle, lui demanda ce qu’elle faisait là toute seule et ce qu’elle avait à pleurer ! " Hélas, Monsieur, c’est ma mère qui m’a chassée du logis. " Le fils du roi, qui vit sortir de sa bouche cinq ou six perles et autant de diamants, lui pria de lui dire d’où cela lui venait. Elle lui conta toute son aventure. Le fils du roi en devint amoureux ; et, considérant qu’un tel don valait mieux que tout ce qu’on pouvait donner en mariage à une autre, l’emmena au palais du roi son père, où il l’épousa. Pour sa sœur, elle se fit tant haïr, que sa propre mère la chassa de chez elle ; et la malheureuse, après avoir bien couru sans trouver personne qui voulut la recevoir, alla mourir au coin d’un bois

Repost 0
Published by sissi - dans SAGESSES
commenter cet article
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 06:21

A la minute où vous vous surprenez à avoir une pensée négative,  
rejetez-la instantanément. Ne vous attardez pas à considérer votre  
erreur, cessez immédiatement d'y penser et occupez votre esprit avec  
une pensée constructive ; vous serez surpris de constater combien de  
difficultés s'évanouiront de votre vie. En vérité on peut dire qu'au  
moment où l'erreur surgit dans votre conscience, les cinq premières  
secondes sont capitales, puisque d'elles va dépendre votre comportement  
mental.

Repost 0
Published by sissi - dans SAGESSES
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 13:19

Une fourmi n'abandonne jamais la partie. Lorsqu'une fourmi est en  
route vers une destination, si vous mettez un obstacle en travers de  
son chemin, elle essaiera de passer par dessus ou de le contourner.  
Si vous enlevez l'obstacle, elle continuera son chemin. Et si vous  
mettez un autre obstacle en travers de sa route, la fourmi essaiera  
de trouver un autre moyen, par-dessus, par en-dessous ou autour.  
Combien de temps une fourmi continuera-t-elle à essayer ? Jusqu'à ce  
qu'elle meure. Une fourmi n'abandonne jamais.
Quelle leçon !

 

 


(J.Rohn)

Repost 0
Published by sissi - dans SAGESSES
commenter cet article

C'est Moi Sissy

  • : Le monde de sissi
  • Le monde de sissi
  • : apres mes enfants, le net , le crochet est l'une de mes principales passions avec la lecture et tout ce qui pourrait nous aider a mieu vivre. Allez venez prendre une delicieuse tasse de thé a la menthe dans mon salon , papotons , patageons et echangeons!
  • Contact

mes visiteurs.


creation de site

Texte Libre