Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 15:48


Papa....


Tu es parti le mois de ma naissance,
a 42ans pres je ne feterai plus les annees qui passent, 
ni les étés qui  ont  froids....
Tu es parti  malgres toi , tout ton  étre ne voulait pas
Tu es parti malgres nos bras, nos mains  et nos coeurs desoles
Tu es parti pour si longtemps....
Pour combien de temps papa?
Tu es parti seul cette fois , toi qui n'avais jamais voulu voyager sans nous
Tu as embarqué sans te retourner , on s'accrochait pourtant
Oh papa ce voyage , oh papa ce voyage , nous retrouverons nous un jour ?
 
Repost 0
Published by sissi - dans ma poesie
commenter cet article
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 10:50

il ne faisait ni froid il ne faisait ni sombre
c'etait le bon chemin vers ta nouvelle demeure

on doit s'habituer aux sentiers qui oriontent, aux  milles et uns repaires qui traceront  le chemin.....
il ya deux cyprés et un palmier,il y'a cette sensation étrange dans ce lieu si étrange
Ta nouvelle et derniere demeure papa toi qui ne sortait pas beaucoup .
Sissi

Repost 0
Published by sissi - dans ma poesie
commenter cet article
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 00:00

imagesecrituut.jpg

Toutes les passions s'éloignent avec l'âge,
L'une emportant son masque et l'autre son couteau,
Comme un essaim chantant d'histrions en voyage
Dont le groupe décroît derrière le coteau.

Mais toi, rien ne t'efface, amour ! toi qui nous charmes,
Toi qui, torche ou flambeau, luis dans notre brouillard !
Tu nous tiens par la joie, et surtout par les larmes.
Jeune homme on te maudit, on t'adore vieillard.

Dans ces jours où la tête au poids des ans s'incline,
Où l'homme, sans projets, sans but, sans visions,
Sent qu'il n'est déjà plus qu'une tombe en ruine
Où gisent ses vertus et ses illusions ;

Quand notre âme en rêvant descend dans nos entrailles,
Comptant dans notre coeur, qu'enfin la glace atteint,
Comme on compte les morts sur un champ de batailles,
Chaque douleur tombée et chaque songe éteint,

Comme quelqu'un qui cherche en tenant une lampe,
Loin des objets réels, loin du monde rieur,
Elle arrive à pas lents par une obscure rampe
Jusqu'au fond désolé du gouffre intérieur ;

Et là, dans cette nuit qu'aucun rayon n'étoile,
L'âme, en un repli sombre où tout semble finir,
Sent quelque chose encor palpiter sous un voile...
C'est toi qui dors dans l'ombre, ô sacré souvenir ! "

V.Hugo
      

Repost 0
Published by sissi - dans ma poesie
commenter cet article
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 08:34

..........Je t'aime pour ta sagesse, Qui n'est pas la mienne,
Pour la santé ,je t'aime, Contre tout ce qui n'est qu'illusion,
Pour ce cœur immortel, Que je ne détiens pas,
Que tu crois être le doute, Et tu n'es que raison,
Tu es le grand soleil, Qui me monte à la tête,
Quand je suis sûr de moi, Quand je suis sûr de moi.....

P.Eluard

Repost 0
Published by sissi - dans ma poesie
commenter cet article
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 06:16

Il ne faisait ni froid il ne faisait ni sombre


c'etait le bon chemin vers sa nouvelle demeure


on doit s'habituer aux sentiers qui oriontent,

 aux  milles et uns repaires qui traceront  le chemin.....
il ya deux cypres et un palmier,

il y'a cette sensation etrange dans ce lieu si etrange

 
Ta nouvelle et derniere demeure papa toi qui ne sortait pas beaucoup .

 


sissi

Repost 0
Published by sissi - dans ma poesie
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 10:57

Je sais..qu'a mon age je ne dois rien regretter mais ameliorer.
je  sais..qu'un sourire apporte plus qu'il ne donne.

Je sais...que nous les femmes aspirons toujours a quelque chose  de serieux meme si on se defend de l'avouer.
Je sais...qu'une peine peut nous entrainer plus loin que prevu.
Je sais...qu'a force de se preserver on deviens mefiante.
Que les annees qui passent nous rendent plus heureuses des annees a venir...
Je sais que toi et moi on est deux.
Je sais que ma vie depend de la tienne , mais surtout de moi .
Je sais que ta vie depend de moi puisque j'en suis responsable.
Je sais que ton regard est charge du pouvoir que mon coeur lui donne.
Je sais que t'aimer est une force que je dois utiliser pour nous deux.
Je sais toutes les choses qui te font mal et que je repousse pour te preserver.
Jesais ecouter tes yeux quand il ont besosin de moi .
Je sais rechercher ta main qui s'isole pour ne pas m'inquiter....
Je sais les moments de bonheur que l'on realise que trop tard.
Je sais le beau temps qu il fait dans un coeur amoureux.
Je sais les deceptions qui font mal et qui blessent.
Je sais le soleil du desir dans ton regard.
Je sais ton amour quand je le nie.
Je sais ton pouvoir incroyable qui me torture.
Je sais que je suis prisonniere de ton bon vouloir.
Je  sais que tout mon orgueil , mon independance  et ma fierte ne sont desormais plus rien..
Je sais que je resiste encore...
Je sais que je suis souvent en rebellion.
Je sais que je n'aime pas me soumettre.
Je sais que tu es mon maitre et je sais que tu m'aime autant que je t'aime.
Oui  grace a toi je sais tout cela .
                                                                                            Sissi

Repost 0
Published by sissi - dans ma poesie
commenter cet article

C'est Moi Sissy

  • : Le monde de sissi
  • Le monde de sissi
  • : apres mes enfants, le net , le crochet est l'une de mes principales passions avec la lecture et tout ce qui pourrait nous aider a mieu vivre. Allez venez prendre une delicieuse tasse de thé a la menthe dans mon salon , papotons , patageons et echangeons!
  • Contact

mes visiteurs.


creation de site

Texte Libre